Sport et santé

Il n’est plus à prouvé que le sport est un pilier majeur de la santé globale. L’activité physique et sportive régulière est un déterminant majeur de l’état de santé des individus et des populations à tous les âges de la vie.

 La pratique régulière d’une activité physique et sportive, même d’intensité modérée, diminue la mortalité et augmente la qualité de vie.

 La pratique régulière d’une activité physique, même d’intensité modérée, est un facteur majeur de prévention des principales pathologies chroniques (cancer, maladies cardiovasculaires, diabète…).

 La pratique régulière d’une activité physique permet d’assurer une croissance harmonieuse chez l’enfant et l’adolescent.

 La pratique régulière d’une activité physique permet de prévenir l’ostéoporose notamment chez la femme et de maintenir l’autonomie des personnes âgées.

 La pratique régulière d’une activité physique aide au contrôle du poids corporel chez l’adulte et l’enfant.

 La pratique régulière d’une activité physique est associée à une amélioration de la santé mentale (anxiété, dépression).

 La reprise d’une activité physique régulière adaptée est un élément majeur du traitement des principales pathologies chroniques (cardiopathies ischémiques, bronchopathies chroniques obstructives, obésité et diabète de type 2, maladies neurologiques, rhumatismales et dégénératives…).

 La pratique d’activités physiques permet une amélioration de la qualité et de la quantité de sommeil, ainsi qu’une amélioration de l’éveil diurne.

 Les risques pour la santé de la pratique d’une activité physique sont minimisés par le respect de précautions élémentaires, un suivi médical adapté et un encadrement compétent.

(source Inserm- Expertise collective « Activité physique » (2008) et Anses – Avis et rapport relatifs à l’ « Actualisation des repères du PNNS : Révisions des repères relatifs à l’activité physique et à la sédentarité », 2016))

  1. Le sport renforce le cœur et régule la tension

L’un des principaux bienfaits du sport est d’améliorer le fonctionnement du système cardio-vasculaire et ainsi optimiser la circulation sanguine de part un effet de vaso-dilatation des vaisseaux sanguins

  1. Le sport participe au maintien du capital musculaire

L’activité sportive procure une augmentation de la force, de l’endurance et du volume musculaire, elle participe par conséquent à la prévention des blessures et de diverses douleurs de hanche, de genoux, ou encore de dos. Des bienfaits non négligeables, pour vieillir en bonne santé

  1. Le sport accroît le capital osseux

Le fait d’activer l’organisme va stimuler l’action des cellules dans leur rôle de construction osseuse. Cette régénération va solidifier votre ossature et également prévenir l’ostéoporose.

  1. Le sport prévient les problèmes articulaires

Une pratique régulière de l’activité sportive favorise la nutrition et la mobilité des cartilages et prévient ainsi les diverses douleurs articulaires et les problèmes d’arthrose.

Lorsqu'on pratique une activité physique, on peut y éprouver du plaisir. Au bout de 15 à 30 minutes d'effort soutenu, l'organisme libère des hormones, comme les endorphines et la dopamine = hormone du plaisir

La pratique sportive va donc influencer la plupart des domaines de la santé, aussi bien sur le corps que le mental, mais aussi d’un point de vue hormonal.

Mais surtout, le sport peut être un socle pour construire un équilibre autour (bien manger, mieux respirer, mieux penser, mieux dormir…). En effet, la pratique sportive « appelle » le sérieux, elle demande de la rigueur nutritionnelle et une récupération optimisée (sommeil, hydratation, hygiène de vie). C’est donc un véritable pilier de la santé, une véritable fondation, car si vous êtes logique et cohérent, vous adapterez les autres piliers autour.

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account